Cabine d'émaillage à rideau d'eau 3 faces

+ le fond 


 
Détail
Commandes électrique
 
 


J’ai toujours aimé émailler avec un pistolet à air comprimé, je trouve que la qualité d’application est bien meilleure, en multicouches on obtient de beaux  effets à cause d’une parfaite gestion des épaisseurs. Les dégradés de couleurs sont simples à faire.
Mon émaillage au pistolet était très critiquable, le plus souvent j’émaillais sur une tournette devant un bloc de mousse.
 
Cet usage a de multiples inconvénients et le principal est celui de la gestion des  déchets . En feuilletant un livre sur  la sécurité au travail (Guide des maladies professionnelles - Editeur INRS Réf ED835) j’ai trouvé ceci dans le tableau des  maladies professionnelles du régime général .
Il y figure des produits que nous utilisons souvent comme :

 01 Affectations dues au plomb et à ses composés
73  Maladies professionnelles causées par  l’antimoine et ses dérivés
70  bis & ter on y parle du Cobalt
44  Oxyde de fer
37 & 37 ter le Nikel
39  Le bioxyde de Manganèse
25  Poussières minérales renfermant de la Silice
 
Bon ça fait déjà une bonne liste et sans compter le Baryum etc…
 
Je me suis mis à réfléchir à comment on pouvait minimiser la propagation de ces produits dans l’atelier du potier ses poumons son environement
Après des recherches sur ce qu’il existait, j’ai décidé de me lancer dans une conception d’une cabine d’émaillage à rideau d’eau, avec des fonctions polyvalentes.
La problématique du pistolet à air comprimé c’est que tout l’émail qui est projeté en sortie de la buse du pistolet ne se fixe pas sur la pièce. Une partie rebondie sur les parois, ou va plus loin que la pièce. Pour y remédier on place la pièce devant un rideau d’eau et les particules d’email sont ainsi piégées par l’eau.

Le reste des particules plus fines qui ne sont pas piègées sont aspirées et retenues par un filtre en partie supérieur.
L’émail ainsi piégé va se déposer au fond de la cuve, après décantation on peut le récupérer et le re-tamiser et l’utiliser pour émailler des intérieurs de pièces, sa couleur faite de multiples mélanges est le plus souvent vert marronasse…Autre alternative, vous pouvez récupérer le tout et de faire cuire au four pour obtenir un bloc de verre.

 
 
 
Cahier des charges :

 
  • Sa fonction de base, servir à émailler les pièces au pistolet à air comprimé réglé à 2 kg maximum devant un rideau d’eau.
  • Lavager des outils servants à préparer ou appliquer l’émail avec une douchette.
  • Récupérer les particules très fines par aspiration au moment de l’émaillage.
  • Protèger l'opérateur par un déflecteur coulissant 
  • Récupérer les particules très fines dans l’atelier.
  • Récupérer la matière pendant le grattage des pièces à sec.
  • Baisser le degré hygrométrique de l’atelier.
  • Séchage accéléré des pièces en utilisant la sortie d'air ou un module suplémentaire.
  • Pouvoir se vidanger facilement sans manipulations lourdes.
  • Disposer d’un éclairage interne led par transparence de la paroie.
  • Pouvoir déplacer la cabine facilement
  • Incorporer une protection électrique normalisée de 30 MA.
  • Prévoir une option de mini atelier ( 2 M² de rangement par étagère à gauche, mini plan de travail à droite, espace tour avec une face en PVC nettoyable)
 
Je pense avoir répondu à tous les objectifs fixés et voici la photo et description.

Etude de base

 

CAB1



 

CAB1e


Identique mais avec une fonction mini-atelier, voir la photo du centre plus bas ou les étagères et plan de travail sont visible.

 
 

      Une face pour le tournage                                                         La cabine au centre                                                       Une face pour le modelage

                                                                                                                                           

Vidéo de démonstration de la cabine



 
    
 

Vos remarques

Il est possible de commander une cabine d'émaillage, le modèle de base à 1800€
Par email à : jb36@laposte.net
 



Créer un site
Créer un site